Comment devenir OBM (Online Business Manager) ?

par Nathalie Lechay  | décembre 2022

Les progrès enregistrés dans le domaine du digital au cours de ces dernières années ont fait voir le jour à un bon nombre de métiers. Parmi ceux-ci, le métier d’Online Business Manager (OBM). Avec l’essor considérable des start-ups et entreprises numériques, ce métier en pleine croissance, apporte un véritable coup de pouce aux entrepreneurs. Mais qu’est-ce qu’une OBM et quelles différences faire entre celle-ci et une assistante virtuelle ?

Définition d’un OBM

Le métier d’Online Business Manager ou si vous préférez en français : gestionnaire d’affaires en ligne est relativement récent et donc encore peu connu, surtout dans les pays francophones.

Plusieurs appellations ou noms sont attribués à ce métier : gestionnaire d’entreprise en ligne, Digital Business Manager, Directrice des Opérations (DOO), Chief Operating Officer (COO), bras droit, cheffe de projet, etc.

L’OBM est en quelque sorte comme une copilote, une cheffe d’orchestre qui facilite la tâche à son client web entrepreneur. Elle coordonne les opérations d’une entreprise afin de permettre au dirigeant de plus se concentrer sur son cœur d’activité. L’OBM, pour mieux accomplir sa mission, doit connaître l’entreprise sur le bout des doigts. De façon concrète, l’OBM veille à ce que les choses soient faites de la bonne manière, au bon moment et par la personne adéquate pour le compte d’entreprises en ligne. On peut en fait l’imaginer comme un bras droit qui fait la liaison entre les dirigeants d’entreprises et le reste de l’équipe. L’OBM est chargée de gérer toute la partie opérationnelle de l’entreprise.

Ainsi, les principales missions d’un OBM sont entre autres :

  • la gestion de projets ;
  • la gestion et la surveillance des opérations ;
  • la gestion et le suivi des performances ou résultats ;
  • la gestion du personnel et le suivi du temps.

Grâce à sa grande capacité d’adaptation et sa réactivité, l’OBM est celle qu’il vous faut pour vous seconder dans votre entreprise.

Différences entre OBM et Assistante virtuelle

Les métiers d’OBM et d’Assistante Virtuelle (AV) sont relativement nouveaux dans le domaine du digital. Le métier d’AV pourrait se résumer en un seul mot qui serait « aide ». Ce métier consiste à accompagner des clients (entrepreneurs) dans certaines tâches de leurs entreprises. Il s’agit, pour la grande majorité, de tâches administratives, de management, de marketing et bien d’autres.

Les tâches couramment accomplies par une AV concernent :

  • le filtrage des e-mails ;
  • la mise à jour des contacts au sein des CRM ;
  • la prise de rendez-vous et la gestion des agendas ;
  • la transcription ;
  • la publication des mises à jour sur les canaux de médias sociaux, etc.

L’OBM et l’assistante contribuent toutes deux au succès de l’entreprise qu’elles accompagnent. Ces deux métiers sont très similaires, d’ailleurs de nombreuses assistantes effectuent des missions d’OBM sans pour autant revendiquer cette appellation.

Cependant, on peut distinguer quelques différences qui existent entre les deux.

De façon globale, la différence se situe sur le fait que l’assistante virtuelle est beaucoup plus dans l’exécution tandis que l’OBM fait plutôt de la gestion de projet, du management. L’OBM et l’AV travaillent toutes les deux principalement à distance, mais contrairement à l’assistante virtuelle, l’OBM n’est pas chargée d’exécuter elle-même les missions, généralement elles les supervisent. Les AV sont des membres de l’équipe de l’entreprise alors qu’une OBM est celle qui dirige ladite équipe composée des assistantes virtuelles, des rédacteurs, des webmasters, etc.

L’OBM s’assure donc de la bonne marche des choses dans l’entreprise pendant que l’assistante veille à la bonne exécution des tâches. Toutes deux ont donc une responsabilité, mais différente.

De même, il est intéressant de préciser que l’OBM a plus de contrôle et de priorités que l’assistante virtuelle sur certains points de l’entreprise. Une OBM est en mesure de juger de la mise en place d’une idée selon qu’elle la pense pertinente ou non pour l’entreprise. Dans le même temps, la mission de l’assistante consisterait uniquement à mettre en place l’idée et rien d’autre.

Compétences indispensables pour devenir Online Business Manager

L’OBM ne va pas, comme par magie, sortir des idées de la tête de ses clients puis en un claquement de doigts mettre en place des stratégies, non !

La réussite dans ce métier requiert un certain nombre de connaissances et de qualités.

La plupart du temps, ce sont les assistantes virtuelles déjà en place dans l’équipe qui, au fil du temps, prennent en charge des missions d’OBM. Ces deux métiers se complètent et si vous êtes déjà excellente, efficace en tant qu’AV, il vous sera plus aisé de remplir la fonction d’OBM. En effet, vous êtes déjà imprégnée de tout ce qui se passe dans le business. Et vous aurez une certaine maîtrise des process.

Vous devez également disposer de certaines aptitudes ou de ce que l’on appelle «soft skills».

Au nombre de ces qualités, on retrouve :

  • la réflexion stratégique ;
  • la gestion du temps ;
  • le leadership ;
  • la communication ;
  • des compétences technologiques ;
  • le sens de l’organisation ;
  • l’intégrité, pour ne citer que ceux-là.

Il ne faut donc pas brûler les étapes, car être OBM c’est beaucoup de responsabilités. Prenez donc votre temps et assurez-vous d’être suffisamment efficace en tant qu’assistante avant de pouvoir proposer vos services en business management.

Les métiers d’OBM et d’AV sont en pleine expansion. Pour ceux qui pensent que ces métiers ne sont réservés qu’aux business en ligne, ils font fausse route. Ces métiers peuvent profiter à toutes les entreprises quelle que soit leur taille. L’aspect virtuel de ces métiers est dû au fait de la relation professionnelle menée à distance.

Certaines personnes n’arrivent pas à distinguer l’OBM de l’assistante virtuelle. Cependant, il y a une grande différence entre ces deux métiers notamment au niveau de la réalisation des tâches, des responsabilités, du tarif et du degré d’implication dans l’entreprise. Ces différences ne veulent pas dire que l’OBM est « au-dessus » d’une assistante. Au contraire, il y a de la place pour les deux. D’ailleurs, c’est souvent une excellente assistante virtuelle qui fera une excellente OBM.

Comprenez simplement que cela dépend des compétences de la prestataire et surtout des intérêts et besoins du client.

Mon analyse

Il y a une sorte d’engouement, largement encouragé, pour le métier d’OBM, comme si « rester » assistante était un peu has-been.

Il faut cependant intégrer plusieurs choses.

Un entrepreneur solo aura rarement le budget pour engager à la fois une OBM et une, voire plusieurs assistantes ou prestataires. Donc, si l’entrepreneur souhaite faire appel à une personne capable de l’assister en tant que bras droit, celle-ci devra également prendre en charge des tâches d’exécution.

Par ailleurs, pour arriver à prendre de la hauteur sur les besoins d’une entreprise, une OBM doit maîtriser parfaitement toutes les tâches d’une assistante. Se lancer comme OBM sans avoir jamais pratiqué comme assistante me paraît risqué et déconnecté des réalités du besoin des entrepreneurs.

Les meilleures OBM seront celles qui sauront effectuer les tâches courantes afin de pouvoir les faire exécuter par une équipe. Pour cela, il est nécessaire d’avoir fait ses preuves en tant qu’AV, d’avoir un excellent bagage administratif et des retours de clients satisfaits.

Pour ma part, il est aussi nécessaire d’avoir une forte relation de confiance avec la personne et cela passe par une collaboration de départ sur des tâches avec un niveau de décision peu élevé.

En résumé, une OBM n’est pas une « super » assistante ou meilleure, ou encore « au-dessus ».

Ce sont deux métiers complémentaires, différents dans leur niveau d’application et surtout, il y a des grandes chances que vous fassiez déjà ces tâches sans vous nommez comme OBM.

Pour accompagner mes élèves qui ont suivi la formation Virtu’Elles Assist destinée aux assistantes débutantes afin d’acquérir d’excellentes bases, une nouvelle formation va voir le jour en 2023. Cette formation sera destinée à capitaliser les compétences de base, les expériences réussies avec des entrepreneurs en tant qu’assistante afin de pouvoir proposer des prestations de type cheffe de projet, autrement appelée OBM.

Vous avez des questions sur ce sujet ?

Posez-les moi ci-dessous ⬇️